lundi 11 mars 2013

Conventions et inégalités au siècle des révolutions

Poursuite de notre mise à jour de l'oeuvre littéraire de certains grands nouvellistes oublliés du XIX ème siècle, avec, cette semaine, une attention plus particulièrement donnée à Emile Zola.
Parution donc dans le prolongement de nos publications des semaines précédentes de deux nouvelles du père des Rougon-Macquart.
La première s'intitule Le capitaine Burle. Oeuvre de dénonciations des hypocrisies bourgeoises et militaires tout en étant, également, une ode à la compréhension des tentations compréhensibles de la chair, Le capitaine Burle brille par ses excellence.



Publication également de l'une des oeuvre les plus géniale de Zola: Comment on meurt. Nouvelle chorale, Comment on meurt est une poignante dénonciations des inégalités sociales persistantes dans la France du Second Empire, tout en étant un vibrant témoignage des traditions mortuaires d'alors. 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire